Le blog de la couleur

Accueil > Notions de colorimétrie > Quel est le couple de profils européens idéal pour la PAO ?

Quel est le couple de profils européens idéal pour la PAO ?

mercredi 1er août 2007

Les encres utilisées aux USA sont différentes des encres européennes. Pour cette raison il n’est pas possible d’utiliser les mêmes profils colorimétriques. Laissons donc l’utilisation des profils Swop (et dans une moindre mesure) celle du profil Adobe RGB à nos amis américains.

Petit retour historique

Lorsque pour la première fois la gestion des couleurs est apparue dans Photoshop version 5, le profil par défaut était le sRGB. Il y eut alors un véritable tollé des utilisateurs confirmés qui utilisaient déjà un RVB nettement plus performant dans la version 4 de Photoshop : le ColormatchRGB. Adobe accepta de proposer un profil plus large et comme il n’était pas question pour Adobe de faire de la promotion pour le ColorMatchRGB d’une marque concurrente, il piocha dans la liste des standards de "télévison" présente dans la version 5. Ce fut le SMPTE-240M, assez mal adapté à la colorimétrie des profils et qui de surcroit fut retranscrit avec une erreur sur la position de la primaire verte. Le Adobe RGB était né.

Dès la verion 5,5 de Photoshop en 1998, Adobe rebaptisa ce profil SMPTE-240M-RGB en AdobeRGB sans lui apporter aucune modification si ce n’est le nom. Depuis il est devenu un standard puisqu’il est utilisé par la grand majorité des utilisateurs. Et tous ses défauts de jeunesse ne l’empêchent pas de fonctionner correctement. Il a le mérite d’englober la totalité du profil SWOP coated bien qu’il ne le fasse pas de la manière la plus optimale. Les Américains ont depuis ce temps un couple de profils qui fonctionnent assez bien grâce à l’Adobe RGB associé au SWOP coated.

Des encres européennes différentes

Il n’en est pas de même pour les Européens, qui souvent par ignorance des fonctions réelles des profils choisirent dès le début l’AdobeRGB associé à l’Euroscale. Ce couple ne fonctionne pas très bien, car mis à part les problèmes inhérents à l’Euroscale de l’époque, le profil AdobeRGB n’est pas capable d’englober la totalité du gamut d’une presse européenne. Les encres Eurostandard plus saturées que les encres américaines induisent un profil CMJN à plus large gamut.

L’European Color Initiative (E.C.I.) a mis au point un couple de profils qui répondent aux exigences des encres utilisées en Europe. Ce standard est basé sur le profil CMJN ISO-coatedv2.icc représentatif d’une impression sur papier couché sur une presse offset utilisant les encres européennes. A noter qu’il est présent en standard dans Photoshop depuis la version CS2 mais sous une forme plus ancienne qui porte le nom de Coated FOGRA27 (ou Europe-ISO-Coatedfogra27) avec quelques petites différences mineures pour s’adapter à la norme ISOobtenir un fichier plus léger.

Le profil ISO-coatedv2 a un gamut nettement plus large que le SWOP-coated, le profil CMJN des Américains qui lui correspond aux encres américaines. Le gamut de l’ ISO-coated est même plus large que l’Euroscale-coated car il tient compte des dernières générations de papier disponibles sur le marché.

Notez que la dernière édition de ce profil (version 2) est disponible en deux formules : l’une, l’ISO Coated-V2-eci, avec un encrage maximum à 330 % propose une génération du noir plus classique que ses prédécesseurs, l’autre, l’ISO-coated V2-300-eci avec un encrage maximum à 300 % encore plus léger. En principe ne n’est pas à l’ECI de proposer ce type d’adaptation. C’est à l’utilisateur de dupliquer ses profils et de les adapter avec le logiciel ad hoc aux types d’encrage qu’il rencontre selon les papiers utilisés. Mais l’effort est louable avec des générations du noir plus générique.

En savoir plus sur l’ISO-Coated-V2 et le Coated FOGRA27

Quel est le profil RVB idéal pour faire des conversions vers ce profil ISO-coated-V2 ?

Fig. 1. Ce n’est pas par hasard que le profil RVB ECI-RGB enveloppe parfaitement le profil CMJN ISO-Coated, il a été construit spécifiquement pour cette raison.

La théorie de la gestion des couleurs nous dit que lorsqu’on veut faire une conversion sans aucune perte le profil source doit nécessairement avoir un gamut plus large ou égal au gamut du profil de destination. En corrélation avec le profil ISOcoated.icc, l’ECI a donc créé le profil ECI-RGB dont le gamut très large englobe la totalité du profil iso-coated-V2 (ou Europe ISO coated FOGRA27).

Un profil disponible avec 2 gamma différents

Pour s’adapter aux besoins des photographes habitués aux profils à gamma 2,2 la dernière version de l’ECI-RGB nommée eciRGB V2 est basé sur un gamma de 2,42 proche de la fonction L* du modèle CIELAB. Lors des conversions, la deuxième étape qui code depuis le CIELAB vers le eciRGB V2 ne fait aucune redistribution tonale.

La version V1 nommée simplement ECI-RGB avec son gamma de 1,8 est mieux adaptée aux métiers de l’imprimerie.

Les photographes qui utilisent Lightroom et qui ne veulent pas voir apparaître des écrêtages lors de l’exportation doivent exporter en ProPhotoRGB (profil à gamma de 1,8) dans Photoshop, puis après consultation de l’histogramme et réglage des niveaux l’image devra obligatoirement être convertie dans un profil de travail adapté. C’est ici que le eci-RGB se montre supérieur aux autres, car les distributions tonales étant identiques entre ces deux profils, il n’y a pas de redistribution tonale et donc aucune perte dans le modelé lors de la conversion.

Les couples ISO-coated-V2 et ECI-RGB sont donc parfaitement harmonisés pour répondre aux exigences des utilisateurs européens.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?