Accueil > Technique photo > Qu’est-ce que le profil couleur Melissa ?

Qu’est-ce que le profil couleur Melissa ?

mercredi 8 juillet 2009

Fig. 1. L’histogramme de lightroom est une simulation d’un profil couleur à gamma 2,2 pour ne pas perturber le photographe habitué à Photoshop. Le véritable histogramme du profil utilisé dans Lightroom déporterait l’ensemble des niveaux sur la gauche, laissant croire à une image mal équilibrée

Le logiciel Adobe photoshop-Lightroom s’adresse essentiellement aux photographes qui ne veulent pas s’encombrer de notions évoluées de gestion des couleurs. Dans ce logiciel tout a été fait pour cacher à l’utilisateur les interactions des profils couleur.

Adobe Camera RAW est un peu plus élaboré sur la gestion des couleurs, car il permet de visualiser dans l’histogramme les conséquences du choix du profil d’exportation. En d’autres termes lorsqu’on change le profil d’exportation en remplaçant par exemple Adobe-RGB par ProPhoto-RGB, on voit un nouvel histogramme correspondant au prophoto. Adobe Camera Raw propose donc un histogramme toujours en concordance avec l’histogramme de l’export dans Photoshop

Fig. 2. La même image RAW importée dans Lightroom à gauche et dans Adobe Camera RAW à droite. Les histogrammes sont différents, car l’image s’affiche dans un profil couleur à gamma différent. À gauche Ligthroom utilise le profil Melissa (gamma 2,2) et à droite ACR utilise le profil ProPhotoRGB (gamma 1,8). Melissa imite photoshop dont l’histogramme ne sait représenter que le gamma de 2,2.

Pour un photographe qui découvre le monde du numérique, il est très difficile d’appréhender ces variations de l’histogramme en fonction du profil choisi. Adobe a donc décidé de cacher cet aspect de la gestion des couleurs en proposant un histogramme invariable dans Photoshop-Lightroom. C’est une limitation pour l’utilisateur expérimenté, mais une grande clarté pour l’utilisateur débutant.

Adobe a donc imaginé pour photoshop-Lightroom un profil d’affichage virtuel qui contrôle à la fois l’image affichée et l’histogramme. Ce profil porte le nom de Melissa. Son rôle est de proposer une représentation en gamma 2,2 pour ne pas perturber les photographes essentiellement habitués à Adobe RGb ou sRGB (profils standard à gamma 2,2). Pour être tout à fait précis, ce n’est pas un véritable gamma 2,2 mais lune courbe assez proche du gamma standard du profil sRGB. En savoir plus sur le profil sRGB et son gamma particulier.

Fig.3. La même image vue sous Melissa dans Lightroom (à gauche) et sous sRGB une fois exportée dans Photoshop ; concordance parfaite !

Mais avant d’en dire plus sur le profil Melissa, il faut savoir que Photoshop-Lightroom utilise un profil de travail très large gamut dérivé du profil ProPhoto-RGB.

Pour en savoir plus sur le ProPhoto-RGB, lire le billet :
Qu’est-ce que le profil Prophoto-RGB

Le profil de travail de Lightroom a pour base le ProPhoto-RGB dans lequel le gamma de 1,8 a été remplacé par un gamma de 1,0 afin de coller à la distribution linéaire des fichiers RAW. Il faut savoir que si on visualise un tel profil sur l’écran, on aura une image extrêmement foncée, incompatible avec une édition de l’image et un histogramme écrasé à gauche. Il faut donc que l’image, bien que le fichier conserve la description des données sous un gamma 1, s’affiche dans un gamma standard de 2,2. Ce profil dédié à l’affichage est lui aussi une variante du ProPhoto-RGB mais cette fois-ci habillée d’un gamma 2,2. Pour s’y retrouver dans toute cette famille de profils, Adobe a donné le nom de Melissa à ce profil de gamma2,2. Melissa est affecté en permanance à l’histogramme, quel que soit le profil d’exportation choisi.

On a donc pour définir la gestion des couleurs de Lightroom, quatre profils dont trois à base de ProPhoto-RGB :
- Le profil natif du capteur qui caractérise la prise de vue lors du dématriçage.
- Le profil de travail : ProPhoto avec gamma 1,0
- Le profil d’affichage : Melissa-RGB (un profil ProPhoto avec gamma sRGB)
- Les profils d’exportations dont le ProPhoto avec gamma 1,8

Avec cette simplification un peu réductrice de la gestion des couleurs, photoshop Lightroom se positionne comme un convertisseur RAW orienté grand public. Cette procédure est intéressante si on travaille essentiellement avec le profil sRGB. Pour des applications plus précises comme la récupération en Prophoto-RGB, il ne pourra pas avoir concordance des histogrammes entre Lightromm et photoshop.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?